L’histoire ne se répète pas toujours…

L’histoire ne se répète pas toujours…

Les Italiens sont donc champions du monde…

Le foot a une fois de plus démontré sa capacité à arrondir les scénarios de telle sorte qu’ils soient exaltants pour les vainqueurs mais surtout tragiques pour les perdants…

Zidane est définitivement rentré dans l’histoire ce soir. Après un pénalty en début de match puis comme d’habitude une jolie partie, on pensait jusqu’à la fin avec notamment cette jolie tête sous la barre sortie in extremis par Buffon, que la lumière pouvait venir de lui…

Quelques minutes plus tard, il agresse un défenseur Italien et reçoit un carton rouge. Il aura quitté le terrain pour la dernière fois la tête baissée.Certes, c’est sûrement pas anodin et la provocation devrait être belle mais à son âge, après une quinzaine d’années au plus haut niveau, son geste restera « impardonnable », d’autant plus que ce n’est pas une première… La personnalité préférée des Français sort par la petite porte sportivement et quelque part, je trouve, rentre dans la légende, comme une star du rock qui se suicide du jour au lendemain et qui confirme que les plus grands n’ont décidément pas un destin comme les autres….

J’ai cru un instant que les joueurs seraient révoltés et qu’on allait gagner cette séance de pénaltys mais, il n’en fut rien… une fois de plus, les Italiens pouvaient nous rappeler que dominer n’est pas gagner.